Débat parlementaire sur l’ouverture du mariage (2) : stéréotypes et idéologie de genre

Nous voulons détruire la famille et cette société parce qu’elles nous ont toujours opprimés. Pour nous, l’homosexualité n’est pas un moyen d’abattre la société, elle est d’abord notre situation et la société nous contraint à la combattre.
Front Homosexuel d’Action Révolutionnaire (FHAR), Adresse à ceux qui sont comme nous (1971).

Il y a quarante ans le FHAR proposait de désintégrer la famille et la société. Aujourd’hui les associations LGBT, le gouvernement, la majorité parlementaire se battent pour que les couples homosexuels bénéficient des mêmes droits que les couples hétérosexuels : être pleinement intégrés dans la société et constituer des familles similaires. Il n’y a pas de rapport entre l’inter-LGBT, l’action du gouvernement et les propositions du FHAR. Pourtant le discours de la droite prédit que l’action des lobbys gais et du gouvernements amèneront le même résultat. Il peuvent même prétendre que c’est leur intention cachée1. L’action de normalisation, d’intégration qui est menée par le gouvernement est relativement conservatrice : une vieille institution aux formes rigides s’ouvrirait à des couples qui se comportent en tous points comme des couples de sexes différents. Du coup, la crispation conservatrice pour empêcher ce projet de loi m’a surpris2. De plus, le point de vue des député.e.s sur les rôles des genres, et leur propre conformité aux stéréotypes de genre, m’ont donné le sentiment que le genre était une des clefs essentielles pour comprendre ce débat.  Voilà les raisons qui me poussent à étudier ces textes : trouver ce qu’il y a de conservateur ou de progressiste dedans, voir à quel moment député.e.s de gauche ou de droite se ressemblent, se différencient.

Continuer la lecture de Débat parlementaire sur l’ouverture du mariage (2) : stéréotypes et idéologie de genre

  1. « Vous ne pourrez pas longtemps cacher au peuple votre volonté de détruire la famille », Philippe Meunieur, <http://www.assemblee-nationale.fr/14/cri/2012-2013/20130130.asp#P6708_0468>, consulté le 2013-03-20. []
  2. En fait, je me serais plus attendu à ce type de réaction si le gouvernement avait proposé de supprimer la propriété, de collectiviser les enfants ou de se lancer dans le soleil vert. []