Les bases de données steampunk des SHS

Vous avez sans doute croisé pas mal de gens qui ont fait une base de données pour leur thèse. Vous avez sans doute travaillé au sein d’un labo alimentant une base de données sous Access ou FileMaker Pro. Avez-vous recroisé ces données ? En lisant une thèse ayant nécessité la création de base de données spécifique, avez-vous eu accès à ladite base pour vérifier les résultats obtenus ? Avez-vous accès aux bases montées par la plupart des labos pour leur travail ? Dix ans plus tard, pouvez-vous accéder aux bases de données qui ont permis l’écriture d’un travail ?

C’est souvent difficile : on a perdu les fichiers, on ne sait plus comment c’était fait, machin a mis la main dessus et refuse l’accès aux autres. La base de données en SHS a deux statuts : la fiche jetable et/ou la précieuse propriété intellectuelle qu’il faut protéger du plagiat. Ces bases de données sont mortes-nées. Pourtant une base de donnée devrait être conçue comme une édition scientifique : quelque chose qui doit être publié et servir à tous.

Continuer la lecture de Les bases de données steampunk des SHS